Comment se débarrasser de l’inquiétude

femmeL’inquiétude est une émotion qui peut facilement nous parasiter si nous n’en prenons pas conscience. Pourtant, elle est utile car elle nous donne des informations importantes pour agir sur notre bien-être.
 Il y a quelques jours, je me suis surprise à être enfermée dans une émotion d’inquiétude. J’étais assise à table, le regard dans le vide dirigé vers la baie vitrée. Mon corps me signalait que quelque chose n’allait pas : crispation dans le dos, respiration difficile, visage fermé… La veille au soir, j’avais eu une discussion avec mon compagnon. Cet échange ne c’était pas terminée car la fatigue nous avait gagné tous les deux nous emportant dans les bras de Morphée. Mon amoureux étant parti tôt le lendemain matin, je savais que je n’allais pas le revoir avant la fin de la journée. Cette inquiétude était présentante depuis le matin mais ce n’est seulement qu’à midi que j’en ai pris véritablement conscience. Comment ? Probablement dû aux tensions dans mon corps qui devenaient trop pesantes. La prise de conscience de mon état s’est manifestée à moi comme l’effet d’une petite bulle de savon qui éclate devant mes yeux et me fait sortir de l’état d’hypnose dû à un long moment de contemplation.

Observer son monologue intérieur

Je me suis alors posé la question : Qu’est-ce que je me raconte comme histoire (probablement fausse) dans ma tête pour me mettre dans un état pareil ?

“Est-ce qu’il est déçu de notre discussion ?”
“Est-ce qu’il est fâché ?”
“J’aurais dû avant de m’endormir, lui demander si c’était ok d’arrêter la discussion”

Ok voilà les pensées qui déclenchaient le malaise que je ressentais dans mon corps. Elles venaient pointer du doigt que j’avais un besoin non satisfait : le besoin de paix intérieure.

Est-ce que j’avais envie de rester dans cet état d’inquiétude jusqu’à ce qu’il revienne ? Non.

Accueil et retour au moment présent

J’ai donc remercié mes pensées de m’avoir transmis les informations dont j’avais besoin. J’ai pris une grande inspiration en me focalisant à nouveau sur l’ici et maintenant. Dans le moment présent je sentais que tout était ok alors le voile pesant de l’inquiétude s’est dissipé. Mon coeur s’est ouvert à nouveau, comme un nuage en mouvement qui dévoile le soleil. Le changement s’est fait en moins de 10 secondes à partir du moment où j’ai fait le choix de revenir au moment présent.

À ce moment là, j’ai ressenti également de la gratitude vis à vis de moi-même pour le choix conscient que je venais de faire : accueillir mes pensées et revenir au moment présent plutôt que de les subir toute la journée en les mettant de côté.

Une fois libérée de ce poids, j’ai pu profiter pleinement du reste de la journée.

Ils me semble important de comprendre qu’à chaque instant nous avons le choix. Le choix de rester, ou non, enfermé dans des pensées, des émotions non porteuses. Le choix de revenir à la réalité du moment présent plutôt que de partir dans des histoires qui n’existent nulle part ailleurs que dans notre tête.

Sortir de la boucle de l’inquiétude

Pour éviter que l’émotion d’inquiétude ne revienne m’assaillir un peu plus tard dans la journée, j’ai pris le temps d’écouter mes besoins non satisfaits.  Il y avait mon besoin de paix intérieur et de bienveillance/considération vis-à-vis de mon partenaire.

Afin de satisfaire mes besoins, j’ai donc pris la décision que je ferai part de mon inquiétude à mon compagnon lorsqu’il rentrerait. C’était important pour moi de m’assurer qu’il était en paix de son côté suite à notre discussion de la veille non achevée.

Nous sommes responsable de notre bien-être

Nous avons un pouvoir de décision sur notre qualité de vie, notre qualité d’être. Ce choix est possible grâce à la conscience ainsi que la connaissance de soi et l’accueil de ce qui est.

Prenons conscience des choix que nous faisons à chaque instant de notre vie… 🙂

Chaleureusement
Aurélie

Comments

comments

Laisser un commentaire