La jalousie : Comment s’en libérer ?

la Jalousie

La jalousie dans un couple est généralement un élément déclencheur de conflits. Cependant, elle peut être un merveilleux tremplin pour apprendre et grandir en compagnie de l’être aimé. Nous allons voir comment un couple peut devenir plus uni en explorant cette émotion complexe et en même temps utile.

1- Qu’est-ce que la jalousie ?
2- Les croyances liées à la jalousie
3- Les conséquences de la jalousie lorsqu’elle est non accueillie
4- D’où vient la jalousie ?
5- Se libérer de la jalousie
6- Mettre toutes ses chances pour se sentir entendu(e) et compris(e) par l’autre
7- Utiliser la jalousie comme tremplin pour grandir et avancer à deux

1- Qu’est-ce que la jalousie ?

Avant tout, il faut savoir que la jalousie est un sentiment, mélange de plusieurs émotions : colère, peur, tristesse ou encore frustration. Cette émotion particulière est une énergie qui se manifeste et circule dans le corps par diverses sensations corporelles : chaleur, crispations, tensions, palpitations…

Celle-ci est souvent liée à un manque de confiance en soi qui tire sa source de blessures anciennes telles que la peur :
– d’être rejetée
– d’être abandonnée
– de perdre l’autre
– de la trahison

2- Les croyances liées à la jalousie

De manière générale, la jalousie est considérée comme une émotion « négative » parce qu’elle n’est pas bien accueillie dans notre société et se retrouve accompagnée d’un lot de croyances limitantes qui ajoutent une deuxième couche de souffrance, notamment avec l’apparition d’émotions supplémentaires comme la culpabilité ou la honte. 

En soi, la jalousie n’est ni positive, ni négative, elle est nécessaire.

C’est une énergie en mouvement porteuse d’un message. Elle est là en tant qu’alliée pour nous signaler que certains de nos besoins ne sont pas comblés dans l’instant. La jalousie est donc l’expression d’un besoin non satisfait.

Voici quelques exemples de croyances limitantes pouvant décupler la sensation de malaise liée à la jalousie :

« La jalousie, c’est mal »
« Il faut cacher ce genre d’émotion »
« Un adulte mature ne doit pas ressentir de jalousie »

Une autre croyance limitante et assez répandue, pouvant parasiter la qualité de votre relation est de croire que la jalousie est une preuve d’amour. Il peut y avoir de la jalousie sans amour et de l’amour sans jalousie. À première vue, il peut être rassurant ou flatteur de savoir que l’être aimé ressent de la jalousie. On se dit “tiens, je compte pour lui/elle”.

Cependant, si l’on creuse un peu plus loin, on s’aperçoit qu’une personne qui ressent de la jalousie est une personne dont certains besoins ne sont pas comblés : besoin de sécurité, d’amour, d’attention, de considération, d’écoute…

3- Les conséquences de la jalousie lorsqu’elle est non accueillie.

Lorsque la jalousie n’est pas accueillie et acceptée, les conséquences peuvent être dramatiques, que ce soit pour soi ou pour le conjoint. Car plus une émotion est refoulée, réprimée ou encore étouffée et plus celle-ci va s’intensifier et perdurer dans le temps. Elle apparaîtra de plus en plus souvent et de plus en plus fort, ce qui est une forme de violence. Une violence intérieure pour vous-même si vous ne vous autorisez pas à la vivre mais également une violence pour votre partenaire le jour où vous vous déchargez émotionnellement ou physiquement sur lui/elle.

la jalousie 2

Il existe plusieurs manières d’agir ou de réagir lorsque l’émotion se manifeste. Voici quelques exemples de réactions qui ne favorisent pas l’épanouissement du couple :

– faire des reproches, critiques ou accusations à son partenaire
– se venger
– ne rien dire et garder ses émotions et ses pensées pour soi
– se faire soi-même des reproches, se remettre en question
– faire la tête à son partenaire…

Ces comportements vous éloignent l’un de l’autre et peuvent rapidement dégrader la relation de couple voire y mettre fin si cela se répète dans le temps.

 

4- D’ou vient la jalousie ?

Il est important de bien faire la différence entre le déclencheur de la jalousie et la cause de la jalousie.

Ce qui déclenche en soi l’émotion de jalousie, ce sont des pensées que nous avons dans notre tête. Ces pensées peuvent elles-mêmes être déclenchées par un mot, une phrase, un geste du conjoint.

Exemple :

Je suis à une soirée et je vois mon compagnon rire avec une autre femme.

=> Pensées possibles : « Il ne devrait pas agir comme ça. Je ne me sens pas respectée », « Il est en train de lui faire du charme »…
=> Le déclencheur de ces pensées : les rires de mon partenaire et de la femme

la jalousie 3

Votre partenaire n’est donc pas la cause de votre jalousie, il n’en est que le déclencheur

Vous êtes donc responsable de votre émotion. Votre partenaire ne fait que pointer du doigt une blessure, un besoin qui n’est pas satisfait en vous.

Pourquoi ce n’est pas votre partenaire qui est la cause de ce que vous ressentez ?

1- Tout simplement parce que face à la même situation d’autres personnes ne vont pas réagir de la même façon.

2- Il est possible également que dans un autre contexte, un autre moment de la journée, vous n’auriez pas ressenti la même chose face au même déclencheur.

 

5- Se libérer de la jalousie 

Il existe plusieurs façons de se libérer de la jalousie selon qu’elle découle d’une blessure ancienne ou actuelle.

=> Si le sentiment de jalousie est passager, la méthode que je vous propose dans l’article va vous aider à vous libérer de l’émotion lorsqu’elle est vécue dans l’instant.

=> Si le sentiment de jalousie revient régulièrement et que vous constater que vos réactions sont trop fortes ou disproportionnées par rapport à la situation ou l’évènement, alors c’est le signe que votre émotion vient d’une blessure ou d’un traumatisme lié au passé. Dans ce cas, il est préférable d’utiliser une méthode plus puissante pour vous libérer en profondeur de cette blessure. Cliquez ici pour découvrez la méthode.

Première étape : reconnaître l’existence de l’émotion

Cette première étape est indispensable pour rentrer dans le processus de libération. Refuser de reconnaître que l’on ressent de la jalousie, c’est refuser la pleine responsabilité de ce que l’on ressent. Sans prise de responsabilité il ne peut y avoir libération. Sinon nous restons dans un état de victimisation et nous ne pouvons pas reprendre notre pouvoir sur ce que nous vivons.

Deuxième étape : accueillir avec bienveillance l’émotion

Comme je le disais plus tôt, ressentir de la jalousie peut amener également à ressentir de la culpabilité ou de la honte par rapport à celle-ci. Prenez conscience que le sentiment de jalousie n’est qu’un message envoyé par votre corps. Ce message est là en tant qu’ami pour vous aider à identifier la cause de votre émotion qui est : un besoin non satisfait. Par conséquent, accueillez votre émotion avec bienveillance et douceur.

Concrètement : ne luttez pas ! Observez simplement ce qui se passe en vous et pensez à bien respirer.

Troisième étape : exprimer l’émotion

Il est également important de s’autoriser à vivre pleinement l’émotion. Lorsque je parle de s’autoriser à vivre l’émotion, c’est lui donner le droit d’exister, de circuler en vous et de l’exprimer par le son et/ou le mouvement si nécessaire.

Vous pouvez taper dans un coussin, crier, sauter, pleurer… car cela permet de décharger le trop plein pour passer ensuite à autre chose. Si les circonstances ne permettent pas de le faire en temps réel, ressentez juste dans l’instant ce qui se passe au niveau de vos sensations corporelles et accueillez ce qui est là. Il sera possible plus tard d’exprimer plus amplement votre émotion dans un lieu où vous vous sentirez libre et en sécurité pour le faire. Si l’émotion est pleinement accueillie et exprimée, le corps va ensuite se relâcher, se détendre. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’une part de vous est encore en résistance. Prenez alors un temps supplémentaire pour vous défouler seule (pas sur l’autre).

Quatrième étape : en parler avec son partenaire

Une fois l’émotion exprimée, vous pouvez en parler avec votre partenaire si vous en ressentez le besoin. Lui exprimer votre ressenti est une belle occasion de l’aider à mieux vous connaître et mieux vous comprendre. Cela permet ensuite de trouver des solutions ensemble pour que chacun soit satisfait.

 6– Mettre toutes les chances de son côté pour se sentir entendue et comprise par l’autre

Afin de pouvoir échanger dans la bienveillance et d’être bien compris(e) et entendu(e) par l’autre, voici quelques règles à appliquer :

1- Choisissez un cadre où vous aurez toute son attention
2- Vérifiez que vous êtes suffisamment serein(e) pour dialoguer
3- Parlez-en “Je” et non en “Tu” afin que l’autre ne se sente pas accusé et se mette sur la défensive
4- Enoncez-lui le fait précis qui a déclenché en vous l’émotion
5- Parlez-lui de ce que vous ressentez et de votre besoin non satisfait
6- Demandez-lui ensuite ce qu’il ressent par rapport à ce que vous venez de lui annoncer

Exemple :

Vous : “J’ai besoin de te parler de quelque chose qui me tient à coeur, est-ce que tu es d’accord de m’accorder 5 minutes de ton temps pour que je t’explique ce qui m’arrive ?”
L’autre : “Oui”
Vous : “Lorsque je t’ai vu rigoler avec Marie, j’ai ressenti de la jalousie et également de la peur. J’ai besoin d’être rassurée au sujet de tes sentiments vis-à-vis de moi et de notre relation. Qu’est-ce que ça te fait quand je te dis ça ?”…

Il est même possible de solliciter sa coopération pour vous aider à prendre soin de vos besoins et faire en sorte que votre vie soit plus douce. Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, cliquez ici.

 

7- Utiliser la jalousie comme tremplin pour grandir et avancer à deux

En conclusion, cette émotion est donc un merveilleux moyen d’apprendre à mieux vous connaître et mieux vous comprendre avec votre partenaire de façon à grandir et avancer ensemble. Un événement en apparence tragique peut être une belle leçon de vie qui va renforcer le couple, à condition de bien savoir l’appréhender.

Vous souhaitez aller encore plus loin dans la libération de la jalousie ?

Envie de découvrir des méthodes plus poussées pour vous libérer de la jalousie liée aux blessures du passé ?
Vous souhaitez optimiser vos chances d’être comprise, entendue et soutenue par votre partenaire en seulement quelques minutes ?

Cliquez ici 

Comments

comments

Laisser un commentaire